Ce nouveau forum de PEM a été construit après archivage des précédentes publications qui s'étaient désorganisées dans l'ancien support.
Visites

 46396 visiteurs

 3 visiteurs en ligne


La Charte du Forum - La Charte du Forum

Forum - Forum
La violence conjugale - La violence conjugale


actif  Sujet n° 40  Une réalité méconnue, les hommes battus

le 07/09/2010 @ 13:32
par Hommes

Anonyme

visiteur

110 000 hommes victimes de violence conjugale en 2008

Si les hommes restent encore très frileux à l’idée d’évoquer ce que peut leur faire endurer leur épouse, certains chiffres parlent d’eux-mêmes. Ainsi, en 2008, pas moins de 110 000 hommes ont été victimes de violence conjugale selon l’Observatoire national de la délinquance (OND), un chiffre élevé même s’il reste trois fois moins important que celui visant les victimes féminines. Cette même année, 157 d’entre elles sont décédées sous les coups de leur conjoint.

Ce qu’on sait moins, c’est que 27 hommes sont décédés dans des circonstances similaires, un chiffre stable par rapport à l’année précédente. « C’est vrai qu’un homme qui meurt tous les quinze jours, c’est beaucoup… mais nous sommes réticents à communiquer autour de ces cas, car cela renverrait dos à dos les deux sexes », reconnaît une travailleuse sociale.

« Or, les violences viennent ultra-majoritairement des hommes quand même. D’ailleurs, les conjoints violentés ne se pressent pas pour témoigner… », poursuit-elle. Pas de quoi pour autant en conclure que les cas sont rares : les enquêtes de l’OND – réalisées anonymement – montrent que seuls 5 % des époux violentés portent plainte.

Source : La Croix
  Site web Hommes Poster une réponse  Haut
Réponse n° 1
--------
le 13/09/2010 @ 19:59
par PascalDz

Anonyme

visiteur
J'aimais bien le cinéma de Claude Chabrol (pas de chef d'oeuvre, comme il le disait, mais une oeuvre). Du beau Serge à Bel Ami, plus de cinquante films: un par an.

Tous un peu bâclés, à la bonne franquette, sans reprendre quand les acteurs parlent en même temps, se trompent de ton  ou oublient leur texte (que la bête meure, le boucher, etc);

Une sorte de regard enthomologiste et au-delà ou en deça de la morale ou de l'idéologie politique sur la bourgeoisie.

En 2005, il a dû être surpris que la juge qu'il mettait en scène dans "l'ivresse du pouvoir" fasse savoir qu'elle allait déposer plainte pour diffamation, je crois.

Depuis le temps qu'il mettait en scène des professionnels et dévoilait leurs faces cachées (style inspecteur Lavardin) , c'était bien la première fois que quelqu'un se plaignait!

Milliardaire comme il l'était, il s'en fichait, et ses amis avocats très nombreux se sont arrangés pour un réglement type médiation judiciaire...

Au fil des décennies, il a accompagné avec une certaine ironie (forme d'humour que je n'apprécie pourtant pas) les conneries successives.

"L'ivresse du pouvoir" parlait de la connerie hyper-judiciaire, mais il n'en était pas conscient ou préférait s'en accomoder.

Il ne faisait quant à lui pas de différence entre l'abus judiciaire redoutablement malsain et l'abus de bêtise en général.

J'ai vu récemment un film très éprouvant qu'il a réalisé il y a une quinzaine d'années: "l'enfer", qui montre les affres de la jalousie dans un couple où la femme est très jolie, insouciante, et limite volage sans l'être vraiment, et un homme torturé par l'angoisse...



Ecrire à PascalDz   Poster une réponse  Haut
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message   -   Rectifier Rectifier message   Cloturer Cloturer sujet   Remonter Remonter
[]
Catégories de discussion  Forum 



^ Haut ^